Road-trip en Andalousie

Le soleil, la farniente, la charcuterie, la sangria et les beaux mecs tatoués….

 

andre-hamann_portrait_w674

 

L’Espagne, c’est mon pays d’adoption. Si quelqu’un à un travail à me proposer en Espagne, je signe tout de suite.

Je vais tous les ans en Andalousie. Je vais vous parler de mon séjour de juin 2016.

Pour le coup, je ne vais pas vous rédiger d’article sur mon organisation avant de partir… car il n’y en a pas eu ! Suite à une rupture conventionnelle avec mon ancien employeur, ça été des vacances de dernière minute. Avec son lot de péripéties.

Nous avons logé chez un ami à Puerto Banus, à coté de Marbella, le « Monaco espagnol ». C’est très bling-bling : grosses voitures, grands ensembles,…

Pour le coté authentique, il faudra repasser.

 

paris_hilton_pet_designer_2

 

Quels moyens de transport ?

 

Pour visiter la région, il est préférable de louer une voiture.

Nous avons pris un blablacar pour aller à Grenade. L’avantage c’est que ça coute moins cher, et c’est moins de responsabilités.L’inconvénient c’est qu’il est difficile de trouver des trajets aller/retour correspondant à nos attentes et qu’on dépend des aléas du conducteur (changement des horaires, annulation,…).

Nous avons donc opté pour une location de voiture pour notre road-trip espagnol.

Soyez très vigilant lorsque vous louez un véhicule.

En allant sur les sites comparateurs de prix, vous pouvez louer une voiture à des prix défiants toute concurrence (environ 20€ la journée). Cependant, à ce prix, vous n’avez pas d’assurance incluse. C’est-à-dire qu’en cas d’accident, vous aurez à payer une (chère) franchise.

Par ailleurs, il faudra veiller à :

  • celui qui fait la réservation doit être le conducteur
  • cette même personne doit être en possession d’une carte bancaire ayant un plafond suffisant pour accepter une garantie de plusieurs centaines d’euros.

Sinon, la location est perdue.

10261552-16751584

Quel parcours ?

 

Notre parcours n’a pas été très raisonné. Par ailleurs, nous n’avons pas pu visiter la charmante ville de Cordoue.

 

Puerto Banus

Sporting-cars-in-puerto-banús-2

Station balnéaire. Vous n’aurez rien à visiter aux alentours. Les restaurants sont très touristiques.

On aime s’arrêter dans les bars de la ville, le soir, observer les poupées russes et d’autres origines, avec leur talons super hauts et leur jupes super courtes, se dandiner avant d’aller en boîte.

Nous nous sommes nourris pendant 3 semaines de saucisson, vin rouge et sangria. Pour la nourriture de base (petit-déjeuner, pâtes,…), je vous conseille de prendre la voiture et d’aller au Liddle du coin. Le Corte Inglés est cher.

Sinon, n’hésitez pas à aller dans les petites supérettes, qui ne sont pas forcément plus chères que le grand Corté Ingles.

 

Grenade (1 jour)

Nous avons donc pris un covoiturage pour passer la journée à Grenade. Nous sommes partis très tôt le matin. Au regard de sa photo de profil Blablacar, nous pensions faire la route avec un petit minet très sexy. Finalement, c’est le père de ce mignon qui effectuait le trajet. Le mignon l’avait inscrit afin qu’il ne se retrouve pas seul à faire la route.  C’est donc avec un militaire espagnol très sympa que nous sommes partis pour la folle aventure grenadine.

Gros coup de cœur ! La plus belle ville d’Andalousie.

Après 2h30 de route et un bon petit déjeuner au soleil, c’est parti pour journée de découvertes !

 

13428588_10210008555878525_1507063026074300_n

 

Le meilleur moyen de visiter une ville est de chausser ses meilleures baskets et de déambuler dans les rues.

 

7479-carrera-del-darro-une-des

rehabilitacion-de-casa-patio-en-carrera-del-darro-granada-7857-1-1

13445298_10210008556398538_5326467951506329834_n

 

Il est drôle de remarquer que les petits marchés ressemblent aux souks marocains. On le comprend rapidement quand on connait l’histoire de la ville ! Il s’agit de la dernière capitale musulmane en Europe, avant qu’ils se fassent chasser par les catholiques.

 

51b06fc40c0a45a0ab29ffc76bc7998a

 

Puis rendez vous à l’Alhambra.

alhambra-exterior-large

 

Il est impossible de se rendre à Grenade sans y passer. Allez-y  tôt le matin, il y a toujours beaucoup de touristes.

Conseil de la folle aventure : réservez votre billet sur internet, un horaire de visite vous sera attribuée et vous éviterez les longues files d’attente.

 

Il s’agit d’un véritable bijou architectural et historique. Les mots me manquent pour décrire ce lieu. C’est le plus prestigieux témoin de la présence musulmane en Espagne du VIIIè au XVe siècle.

Il est composé de quatre parties :

L’Alcazaba : c’est la citadelle, à l’avant de l’Alhambra, permettant de protéger l’ensemble du bâtiment.

 

granada-alcazaba

13450884_10210008556918551_14866590783413421_n

 

Les palais nasrides : le plus bel endroit de l’Alhambra. Mais aussi le plus prisé. Il faut acheter un ticket supplémentaire pour pouvoir le visiter. Il n’y en avait malheureusement plus lorsque nous sommes arrivés (raison de plus pour réserver sur internet auparavant).

 

Patio_de_los_Arrayanes_Alhambra_03_2014.jpg

 

Le Généralife et ses magnifiques jardins

 

13466450_10210008560998653_6645375420826061451_n

13466342_10210008561438664_6869724186516252460_n

13494946_10210008559718621_4390911972161031781_n

 

Le palais de Charles Quint. Situé dans une cour, il s’agit d’un immense bâtiment austère composée d’une cour circulaire.

 

3155019992_1_4_h6icte7f

2006-11-22-palais_charles_quint_alhambra_grenade

9584640-vue-a-rienne-de-l-alhambra-et-le-palais-de-charles-quint-grenade-banque-dimages

 

Enfin, faites un petit tour dans le quartier blanc d’Albaicin.

 

13450291_10210008555438514_5487900621988308851_n

Albaicin.jpg

 

N’hésitez pas à entrer dans les bars et à prendre une bonne sangria avec vue sur l’Alhambra. C’est mythique.

 

13495148_10210008557718571_3680644229143504909_n.jpg

 

Fin de la journée, nous retrouvons notre chauffeur pour retourner à Puerto Banus.

Conseil de la folle aventure : Je regrette de n’avoir passé qu’une journée dans cette ville. Comme nous l’a dit le covoitureur au retour, les villes espagnoles vivent la nuit. En y passant qu’une journée, on ne découvre que l’architecture de la ville, pas son âme. Si c’était à refaire, j’y aurais passé la nuit.

Après cette folle journée couleur grenadine, nous avons décidé de louer un véhicule.

Séville (2 jours)

 

C’est la première fois que je prenais le volant dans un autre pays que la France.

Les routes sont de bonne qualité, les signalisations facilement compréhensibles : aucun souci pour rouler en Andalousie !

C’est une ville que je souhaitais visiter depuis longtemps. Séville, capitale de l’Andalousie !

C’est une très belle ville, à la hauteur de se réputation. Son travers est qu’elle soit très touristique, au risque de perdre un peu de son authenticité.

Nous avons visité les incontournables de la ville et quelques petits plus.

Passionné par la conquête des Indes par les espagnols, il faut savoir que c’est à Séville que se trouvent les archives générales des Indes. Ces archives sont nées en 1785, avec la volonté de fusionner les archives qui étaient à Cadix et à Séville.

Il s’agit de salles immenses recouvertes de documents. Un bijou historique qui a encore des secrets à dévoiler.

Dans la partie du musée, on peut y voir des documents signés par Colomb, de Magellan, Vasco Nunez de Balboa ou encore Pizarro et Cortes !

bbetnbgjcbh9cx_e03q8gopfzgi

13516618_10210051613514939_13763122460508454_n

13466200_10210051613914949_6080242873488972502_n

13528864_10210051614514964_4077385704784321412_n

Bon plan de la folle aventure : l’entrée est gratuite, profitez-en ! 

 

Vous devez absolument visiter l’Alcazar de Séville. L’histoire de sa construction est assez similaire à l’Alhambra de Grenarde. Il s’agit d’un palais fortifié construit par les musulmans puis réaménagé et complété par les catholiques, lorsqu’ils ont récupéré la ville.

Il s’agit d’un site aussi sublime qu’immense. On se perd dans les coins et les recoins des différents palais. L’Alcazar est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987 !

Il est à noter que la famille royale espagnole occupe toujours une partie du palais.

13494794_10210051616675018_4321272095120431957_n

13507234_10210051621875148_8310744643195950869_n

13511966_10210051619035077_6965835324182005404_n13466270_10210051620795121_226860787934026141_n

seville-alcazar_thumb1

ar-seville-jardins2

13516310_10210051620155105_1320154795777846638_n

Le dernier lieu incontournable à Séville est la fameuse place d’Espagne. Construite pour l’exposition iberico-américaine de 1929.  Mille hommes ont participé à sa construction qui s’est terminée en 1928. Elle est en forme de demi-ovale.

Elle symbolise l’Espagne accueillant à bras ouverts ses anciennes colonies.

Le palais est construit en brique, en marbre et est décoré de céramique peinte.

Des bancs sont adossés au palais. Ils représentent, par ordre alphabétique, 48 des 50 provinces d’Espagne (manquent les villes autonomes de Ceuta et de Melilla). Chaque province a sa carte, le blason de sa capitale et des mosaïques représentant une scène de son histoire

Cette place est très impressionnante à voir : elle est immense. Il est possible de faire de la barque sur le petit cours d’eau qui la longe.

 

13510792_10210043122182661_8944245966623918947_n

13512174_10210051622715169_6704631006895255960_n

13512222_10210051623035177_811381605202141901_n

 

Enfin, si vous aimez sortir et faire la fête, il y a de quoi faire à Séville (parole de mes amis qui adorent et connaissent très bien l’Espagne). Y étant resté une seule journée, je ne peux pas vous dire quels sont les lieux ou aller.

Pour le dîner, je vous conseille un super resto que j’ai fait. C’est la Brunilda Tapas. Très à la mode, il faudra vous y rendre pour réserver et revenir une heure après pour diner. Le service est très sympa. Les tapas sont délicieuses et vraiment pas chères. La sangria est à 1€50 le verre mais n’est vraiment pas bonne.

la-brunilda

 

 

Cadix (1 après-midi)

kadyks-katedra1

Ayant finit Séville plus tôt que prévu (on était tellement content de passer 3 semaines au vert, que le peu de ville que nous avons subi à Séville nous a suffit !), on a décidé de faire un petit crochet par Cadix avant de rentrer à Puerto Banus.

C’est une petite ville au bord de l’Atlantique, tout à fait charmante.

Gibraltar (1 après-midi)

Je rêvais de voir cette enclave britannique nichée dans un détroit qui relie deux continents. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en y allant.

C’est absolument mythique ! On passe la frontière (alerte à la bombe sexuelle dans la police locale) avec contrôle d’identité.On passe par la piste d’avion de la ville (!).

airport

J’ai même trouvé cette photo sur le net qui montre qu’il y a bien des avions qui y atterrissement !

airplanecrossing6

 

On entre dans un autre monde !

Dans cette petite ville au bord d’une grande montagne, les voitures immatriculées GB, les panneaux routiers et les cabines téléphoniques typiquement britanniques (par contre, on roule à droite).

682018

shutters2

thehorseshoe

 

Après des allers retour dans les minuscules rues de la ville, on trouve enfin la pointe de Gibraltar. Le dernier bâtiment d’Europe (ou le premier), est une mosquée, le regard tourné vers le détroit.

 

mosquee-gibraltar-22-02-2011

 

L’Afrique se dresse fièrement devant nous, à seulement 12km.

Un moment tout à fait unique, que je n’oublierai pas. C’est un de ces lieux symboliques qui nous fait frissonner.

Ces quelques paroles me viennent dans l’esprit

« Je t’écris de la mer au large de Gibraltar
Le regard vers Tanger »

753434

 

Nerja (1 journée)

Merci le magazine Gala. Mon ami nous a rejoint à Malaga avec son magazine à la main. Un article conseillait à ses lecteur de se rendre dans cette belle région andalouse et de visiter une ville magnifique, Nerja.

Ni une ni deux, on prend nos cliques et nos claques et on file visiter la ville.

C’est une petite ville très touristique. Ses rues sont charmantes et son eau cristalline est sublime. Nous y avons passé une bonne journée.

13528944_10153807990132865_3719889359000337426_n

13528801_10153807990167865_5811984465430539304_n

13494798_10153807990082865_417031918017708547_n

 

Allez faire un tour sur le balcon de l’Europe, un mirador qui offre une vue imprenable sur la mer. Si vous en avez les moyens (c’est très cher), allez manger dans le restaurant suspendu dans le vide.

kajak

 

Torremolinos (1 après-midi et soirée)

Les visites, c’est bien, mais a un moment donné on a un besoin de de fête et de beaux mecs !

Alors, on part pour Torremolinos, LA ville gay andalouse !

Rendez-vous à l’Eden beach pour lézarder sur la plage.

13254604_866570446781558_8726341142425011696_n

971428_828470927258177_1539838355208647191_n

image110

 

Entre farniente, sangria et beaux mecs qui laissent balloter leurs gros paquets dans leur mini slip de bain, on passe tout l’après-midi à l’Eden !

 

Le soir, nous montons les escaliers pour atteindre les hauteurs de la ville, à la caille Danza Invisible !

Ici, vous trouverez restos, bars, night-club et même un sauna.

 

En 2017, la Folle aventure a visité la ville de Ronda ! On vous en dira plus dans un prochain article !