Ma vie de voyageur

« Vous avez visité 18% du monde et avez parcouru 290 237km »

 Avant d’être écrivain (oui,oui, écrivain de blog), j’ai un passé très prolifique à laisser des notes sur TripAdvisor. Je fais parti des 1% des auteurs les plus actifs sur le site !

Je pense que c’est super important de laisser une note, quel que soit le souvenir que nous a laissé l’expérience : que vous vous souveniez de la vue d’un cafard dans la chambre d’un boui-boui de Bombay ou de l’incroyable saveur des gambas grillées au barbecue dégustées sur une plage à la République Dominicaine !

 

Jusqu’à présent, j’ai eu la chance de beaucoup voyager.

Je fais un concours avec une amie, sur celui qui aura visité le plus de pays (elle est en train d’harceler son mari pour faire le tour des pays baltiques en 2 jours puis rentrer à Paris en train en faisant un détour par Bratislava, Vienne et Budapest).

J’ai quitté mon métier de juriste début 2018 et j’ai voyagé pendant 2 ans. J’ai visité 35 pays, et je ne compte pas m’arrêter maintenant!

14976753_10211352271590578_7942961766391822020_o.jpg

Ma vie de voyageur se compose en trois temps.

L’enfance au camping

camping-3-quelle-est-la-musique-du-film-video

De ma naissance à mes 20 ans, mes seuls voyages étaient au camping de La Baule, tous les étés. Je n’en garde pas particulièrement un bon souvenir. Je ne suis pas très camping. Sauf si on me propose d’en faire sur une plage abandonnée des Philippines, au milieu de nulle part (avis aux intéressés).

 

Les jeunes années en club-vacances

bronzes.jpg

A 20 ans, j’ai rencontré un mec, passionné de voyages. Six mois après notre rencontre, il a été embauché dans une grand groupe touristique français, qui propose des voyages en club et des croisières (ambiance camping, mais de luxe, à plusieurs milliers d’euros la semaine par personne).

J’ai visité de nombreux pays, mais sans vraiment m’imprégner de leur culture.

Cancun en club, c’est : avion-bus-club-bus-Chichen Itza-bus-club-plage-bus-avion.

Mais ça a aussi des avantages, j’en parlerai dans un futur article.

 

Le célibat et la vie de baroudeur

P0D2344972G.jpg                 Moi faisant du stop dans les Andes

Célibatant et sans un rond, j’ai dû réinventer ma manière de voyager. J’ai pris mon sac à dos, j’ai cherché les bonnes affaires et je suis parti. De loin la plus belle, la plus enrichissante et la plus économique manière de voyager ! Je garde de merveilleux souvenirs en tête (roadtrip au Pérou, au Brésil, 6 mois en Asie,…).